Lille: bientôt des habitations avec un garage ou une buanderie en commun

Posté le 21 Mars 2018 à 12:42

Deux projets d'habitat paticipatif vont bientôt voir le jour dans le quartier des Bois-Blancs, à Lille. Une première dans la métropole...

Et si on partageait une partie de sa maison ? Les deux premiers projets d’habitat participatif vont bientôt voir le jour à Lille, dans le quartier des Bois-Blancs. Le premier chantier commence ce mois-ci, en juin, avec la construction de huit logements, rue des Bois-Blancs. Un deuxième immeuble, sur le même modèle, sortira de terre, quai de l’ouest, à partir de septembre.

 

Mutualiser la voiture ou la machine à laver

 

« Voilà quatre ans qu’on travaille sur ce projet et qu'on multiplie les réunions avec la ville et le bailleur social Partenord » souligne Pascaline, paysagiste et membre de l’association « Les Voisins et cætera ». Cette asso s’est créée après l’appel à projet lancé par la ville de Lille en 2011. « Au départ, nous étions quatre couples d’amis à avoir la même envie de vivre mieux, de façon plus écologique, en mutualisant certaines choses comme la voiture, les outils ou la machine à laver », raconte David, graphiste et autre initiateur de cette expérience.

Si l’investissement n’est pas forcément plus rentable (près de 210.000 euros par logement), les huit foyers qui vont intégrer les lieux à l’été 2017, comptent réaliser des économies dans le mode de fonctionnement.

Les futurs propriétaires vont ainsi se partager une buanderie, un jardin de 300 m2, une chambre d’amis et un lieu baptisé « la vitrine » qui sera ouvert aux habitants du quartier. « Il pourra servir de conciergerie, d’atelier ou de lieu d’exposition », note David.

 

Quatre autres projets en attente

 

Quelques rues plus loin, l’autre projet d’habitat collectif concerne sept logements en accès à la propriété et quatre logements sociaux en location. Une autre association, « Les Voisins du Quai », s’est déjà porté acquéreur des logements en accession sociale. « Il reste deux logements à louer, dont un réservé à une personne en difficulté. L'exigence est de respecter certaines valeurs communes », souligne LMH, bailleur social qui porte le projet.

Dans les années à venir, la ville de Lille prévoit quatre autres opérations immobilières en habitat partagé : 25 ménages à Fives Cail, 5 logements en autopromotion, rue de Rivoli, à Fives et une quinzaine de ménages à Lille-Sud et à Saint-Maurice Pellevoisin.

 

Article publié par 20 minutes