Quelle assurance choisir quand on est en colocation ?

Posté le 26 Juin 2018 à 09:56

Qui doit assurer le logement ? Puis-je faire une sous-location ?

Nous répondons à vos questions :

 

1. L’assurance habitation de la colocation

Comme pour toute location, il est obligatoire de souscrire une assurance habitation au minimum contre les risques locatifs (incendie, explosion dégât des eaux). Il est obligatoire de fournir au propriétaire une attestation d’assurance au commencement de la location, puis chaque année. A défaut, le contrat de location pourrait être résilié. Les colocataires et le bailleur peuvent convenir, par une clause inscrite dans le contrat de bail, que le bailleur souscrit une assurance pour le compte des colocataires ; dans ce cas, 1/12ème de la cotisation annuelle sera ajouté au montant du loyer.

 

Qui doit assurer le logement ?

Au moins un colocataire doit être assuré pour les risques locatifs. Cependant, en cas de sinistre, chaque colocataire devra participer à la réparation du préjudice en fonction de sa quote-part du loyer. Il est donc important que chaque colocataire soit assuré. Les modalités de souscription du contrat diffèrent selon que la colocation a été signé avec un seul contrat de bail (bail unique), ou avec plusieurs contrats de bail. En présence d’un bail unique, un contrat d'assurance est souscrit pour couvrir tous les colocataires: Le nom de chacun d'entre eux sera alors indiqué dans le contrat. Il est néanmoins possible de s'assurer individuellement; dans ce cas, il est conseillé de s’assurer chez le même assureur pour éviter les conflits entre assurances en cas de sinistre. En cas de colocation avec plusieurs contrats de bail individuel, chaque colocataire doit s'assurer individuellement auprès de l'assureur de son choix. Toutefois, la souscription chez le même assureur permettra de limiter les litiges en cas de sinistre. En cas de changement dans la colocation, il sera nécessaire de faire un avenant au contrat d'assurance si un seul contrat a été souscrit pour couvrir tous les colocataires. Conseil pratique : certains assureurs proposent des contrats spécifiques aux colocations !

 

2. Assurer une sous-location

Le sous-locataire n’est pas légalement obligé de souscrire une assurance habitation, sauf si le locataire principal le mentionne dans le contrat de bail de sous-location. Dans tous les cas néanmoins, il sera dans l’intérêt du sous-locataire de la souscrire, afin de lui permettre de se prévenir contre les risques locatifs tels que l’incendie, les dégâts des eaux, etc